Quels conseils pour réussir vos visites immobilières ?

Quels conseils pour réussir vos visites immobilières ?

Dans cette rubrique, nous allons nous attarder sur quelques éléments clés pour mieux réussir la visite de votre appartement ou votre maison à vendre.

  • 1. La préparation avant toute chose

Le secret de la réussite d’une visite de bien immobilier réside en grande partie dans une bonne préparation. Pour cela, vous devez effectuer le rangement et le nettoyage de votre intérieur ainsi que l’aménagement de votre extérieur. Le fait de prendre soin de votre bien va donner à l’acheteur potentiel une bonne impression de celui-ci. Aussi, il est utile d’aérer les pièces de manière à avoir le plus de lumière possible. À cela, vous pouvez ouvrir les volets et les stores ou allumer quelques lumières. N’oubliez pas d’informer les personnes occupant le logement auquel vous allez recevoir l’acheteur potentiel. L’idée est de le mettre à l’aise lors de la visite. Dans le cas où vous ne résidez plus dans l’appartement ou la maison, soyez ponctuel au rendez-vous.
image de depositphotos.com

  • 2. Avoir un itinéraire logique lors de la visite

Il n’y a pas de règle standard en ce qui concerne le sens d’une visite. Toutefois, il reste utile de suivre la logique du logement pendant la visite. Aussi, il convient de ne pas repasser par les mêmes pièces, car cela induit chez l’acheteur une impression de simplicité et de fluidité. Notez que le visiteur ne s’est pas encore familiarisé à votre bien. C’est pourquoi vous devez le captiver de peur de perdre le potentiel acquéreur. Surtout lors des ventes de maison de luxe.

  • 3. L’ordre des pièces à visiter

L’ordre des pièces à voir dépend de la configuration des lieux. Cela peut commencer par l’intérieur et puis l’extérieur ou vis-versa. Mais en règle générale, l’idéal est toujours d’entamer la visite guidée par les pièces de vie principales comme le séjour, la cuisine ou la salle à manger. Après, vous pouvez aller dans les chambres, la salle de bain et revenir dans la pièce principale. Cela permet de laisser une bonne image de votre bien immobilier avant la fin de la visite. Comme on l’a déjà dit tout à l’heure, il n’y a pas de formule exacte, mais le principe est tout simplement d’avoir une organisation logique.

  • 4. Les choses à faire lors de la visite

Afin que la visite se passe dans les meilleures conditions, il est intéressant de parler de certains points à votre visiteur, dont la surface des pièces, les éventuels travaux entrepris, les équipements fournis avec la vente ou les éventuels travaux de rénovation. Vous devez adapter votre discours à votre client suivant le fait qu’il est en couple avec des enfants ou une personne âgée. Pour des clients plutôt bavards, soyez ouvert à la discussion. En revanche, si les potentiels acquéreurs sont assez discrets, le mieux est alors de rester plus en retrait. Ne manquez pas de mentionner certains équipements donnant la possibilité d’économiser de l’énergie comme les panneaux solaires, le double vitrage ou des isolants écologiques. Ceux-ci sont souvent de bons arguments de vente.

  • 5. L’attitude à adopter pendant la visite

Au moment d’une visite, ce n’est pas toujours évident de savoir quelle est la meilleure attitude à adopter vis-à-vis des personnes inconnues. Pour vous aider, il existe certains bons réflexes que vous pouvez avoir. Par exemple, vous pouvez accompagner les clients, mais sans être trop directif lors de la visite. Il faut les laisser visiter les pièces par eux-mêmes si vous voyez qu’ils sont à l’aise. Après la visite, vous pouvez aussi proposer à votre client de refaire seul le tour de la propriété. Il faut savoir que votre visiteur a besoin du temps pour se décider. Lorsque la visite est terminée, raccompagnez votre visiteur jusqu’au portail ou au pied de l’immeuble.

  • 6. Donner un dossier de visite

Pour maximiser votre probabilité de vente, il est essentiel d’avoir à portée de main le dossier de visite. Celui-ci renferme les informations clés sur votre maison ou appartement comme le montant de la taxe foncière, le compte rendu des diagnostics immobiliers, la taille des pièces ou encore les factures des travaux déjà effectués. Cela permet à votre client de se rappeler facilement de la visite sans pour autant prendre des notes.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le sur Pinterest

Laissez-nous un commentaire

Retour haut de page