Comment assurer la viabilisation de votre terrain ?

Comment assurer la viabilisation de votre terrain ?

La viabilisation d’un terrain désigne le raccordement de ce dernier aux différents réseaux pour le rendre constructible. Il s’agit notamment du réseau d’eau, d’électricité, d’assainissement, de téléphonie et autres. Toutefois, pour que cela soit effectif, multiples sont les démarches que vous devez mener. Comment rendre son terrain viable ? Voici la réponse dans la suite de cet article.

Quelques démarches à suivre pour assurer la viabilisation de votre terrain

L’un des premiers points qui figure sur la liste de toutes les démarches à suivre pour rendre un terrain viable est la demande d’un PLU. À cela, s’ajoute également la demande du certificat d’urbanisme. En effet, ces derniers sont spécifiques à chaque ville et peuvent être obtenus gratuitement auprès de la mairie. Ces documents vous aideront à savoir si votre parcelle est desservie par les réseaux, si vous avez un accès facile aux équipements publics. Ils vous fourniront également des informations sur les taxes d’aménagement et la participation pour le financement de l’assainissement collectif.

L’une des étapes suivantes pour rendre votre territoire viable est de le raccorder au réseau d’eau. Cette phase doit être priorisée car l’eau est indispensable pour le bon déroulement des travaux. Pour y parvenir, vous devez adresser une demande à la mairie en remplissant un formulaire spécifique. Cette même demande devra être adressée à la société des eaux qui prend en charge votre parcelle. Après analyse de votre dossier, l’emplacement du compteur sera déterminé par un technicien spécialisé. Vous recevrez ensuite votre devis et les travaux pourront commencer.

Comme autre démarche pour la viabilisation de votre terrain, il y a le raccordement au réseau électrique. Vous aurez également à fournir un formulaire que vous devez envoyer à votre réseau de distribution. Ce dernier contient différentes informations comme la localisation du terrain, la puissance de raccordement dont vous aurez besoin et autre. À cela s’ajoutent diverses pièces que vous devez fournir comme le permis de construire, un extrait de cadastre et autre. 

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le sur Pinterest

Laissez-nous un commentaire

Retour haut de page